Le camping en France est depuis longtemps une activité estivale populaire ! Et en tant qu’alternative bon marché aux autres types d’hébergement de vacances, le camping a été l’un des rares secteurs de l’industrie touristique française qui a réellement bénéficié du ralentissement économique. Avec autant de possibilités de camping, la France est un paradis pour les campeurs, et il y a des campings pour tous les goûts — des sites hauts de gamme exclusifs offrant tout le confort pour les caravanes et même des tentes prêtes à l’emploi, aux campings ruraux les plus basiques n’offrant guère plus que l’essentiel. En d’autres termes, le camping peut être une expérience très variée, il n’est donc pas mauvais de pouvoir distinguer les différents types de camping disponibles en France.

Nouveau camping et glamping

Ces dernières années, de nombreux campings français, ou de tous types, ont dépassé le stade de l’offre d’emplacements pour les campeurs possédants leur propre tente ou camping-car, pour inclure quelques chalets ou mobil-homes, et parfois d’autres formes plus exotiques d’hébergement fixe, comme les roulottes ou les yourtes, pour les personnes qui aiment l’idée de camper sans avoir à monter une tente, à acheter ou à louer un camping-car. Dans les campings haut de gamme, les installations fournies peuvent être assez luxueuses, une sorte de camping vagues oceanes appelé « glamping ». Il n’est pas surprenant que ce mot soit aujourd’hui galvaudé par de nombreux campings en France qui proposent des hébergements de type mobil-home chalet assez basique, ce qui est très éloigné du sens premier du mot « glamping », qui implique des sites ne proposant qu’un petit nombre d’unités meublées de qualité, dans un environnement naturel spacieux. Vous pouvez réserver ce type de nouveau camping en France en ligne. Pour une sélection de ces sites en France, voire www.camping-vagues-oceanes.com.

Camping à la ferme

« Le “Camping à la ferme” est un label proposé aux agriculteurs qui proposent une petite surface de camping, avec un maximum de six emplacements ; l’aire naturelle de camping, similaire, est une surface de 25 emplacements maximum. Ils doivent tous disposer de toilettes et de lavabos, de prises électriques et de poubelles, ainsi que d’au moins une douche chaude. Ce ne sont là que les principaux critères utilisés dans le classement des campings en France. De nombreux campings trois ou quatre étoiles disposent également d’un bar et d’un restaurant, tout comme certains campings une ou deux étoiles. Vous pouvez également réserver ce camping à la ferme en ligne. De nombreux campings offrent plus que le minimum requis, par exemple il y a beaucoup de campings une étoile avec de l’eau chaude dans les toilettes, bien que cela ne soit pas obligatoire.

Camping sauvage en France 

Il existe une grande confusion quant à la légalité ou l’illégalité du camping sauvage et à son opportunité. Il semble que le bivouac de nuit sur un terrain public soit légal, à condition qu’il s’agisse d’un emplacement où la nuit est tombée et où l’aube est encore loin ; le stationnement d’un camping-car au bord de la route pour la nuit ou sur un terrain public semble également légal, à moins qu’il ne soit interdit par un règlement local. Le camping sur un terrain privé, avec le consentement du propriétaire, est légal. Laisser ses déchets ou vider les eaux usées d’un camping-car sur des terrains de campings en France n’est pas légal. Des restrictions particulières s’appliquent dans les parcs nationaux et régionaux, bien que les randonneurs, cyclistes et campeurs responsables qui s’arrêtent pour la nuit dans ces zones n’aient généralement pas de problème, tant qu’ils ne bafouent pas clairement la loi. Il est important de rappeler que les lois et règlements sur le camping sauvage sont principalement là pour protéger l’environnement naturel, protéger les zones patrimoniales, défendre les intérêts des résidents locaux ou prévenir les accidents.